Mme Gaby Damjanovic

Le Luxembourg est un "melting pot" de cultures et traditions de nationalités différentes. C'est la richesse de notre pays. Préserver la cohésion sociale implique le respect de tout être vivant (hommes et animaux), de la nature. Grâce à la solidarité, nous arriverons à construire une société d'inclusion sociale et durable.

  • née en 1960, mère de deux enfants
  • licenciée en psychologie (Ulg Université de Liège) avec une spécialisation en délinquance juvénile;

Formations multiples avec accent sur le psycho-social (trauma, thérapie familiale, abus sexuel, toxicomanies, travail psychodynamique et social, ...) et le coaching.

Mon engagement professionnel a débuté au CEPS/Instead, continué au Service de Guidance de l’Enfance, Centre de Logopédie, MSF - Solidarité Jeunes (Médecins Sans Frontières) pour aboutir les 20 dernières années à la Fondation Jugend- an Drogenhëllef.

Mes engagements au niveau du bénévolat sont multiples aussi. Tout a débuté comme bénévole au Haus vun de Kanner (Inter-Actions Faubourgs) en 1979, puis au KaJuTel (Kanner-Jugend-Telefon) en passant quelques années comme membre au CA du CNDS (Comité National de Défense Sociale) et comme membre au CA de l'ALAN (Association pour maladies rares) pour en devenir par après la présidente. Actuellement, j'assume la tâche de présidente chez Inter-Actions.

A part cela, je contribue comme représentante des patients atteints de maladies rares à l'élaboration du PNMR (plan national maladies rares) et m'engage aussi activement à la commission culturelle et sportive et comme membre du CA au Parc du 3e âge à Bertrange.

Dernière mise à jour